Votre météo par ville

Longuenesse : le (nouveau) bon coin des produits bios et locaux

19-11-2020

Actualité

Terre à terre

Inaugurée vendredi 13 novembre 2020, La grange du coin est le premier magasin de producteurs du Parc des caps et marais d’Opale (62) à ne proposer que des produits bio.

La grange du coin magasin de producteurs bios à Longuenesse
Émilie Hecquet, productrice de pâtes fermières et installée en polyculture élevage à Linzeux, Delphine Bodin, productrice d’œufs et de veaux nourris au lait de race rouge flamande à Samer, Jean-Louis Rota, éleveur de porcs à Conchy-sur-Canche et Tiffanie, éleveuse de bovins à Helfaut. ©DR

Lancer un magasin de producteurs locaux en plein reconfinement : c’est le pari de quatre exploitations bio du Pas-de-Calais qui ont inauguré vendredi 13 novembre 2020 La grange du coin, à Longuenesse (62). Ouverte depuis le 2 septembre, la boutique lambrissée se trouve à la croisée de la rocade de Saint-Omer et de la route des Bruyères, au n°49.

La grange du coin magasin de producteurs bio à Longuenesse
1€ les deux potimarrons bios de la ferme Deldicque : qui dit mieux ? © DR

« Sur le territoire du parc naturel des caps et marais d’Opale, il existait déjà trois magasins de producteurs, compte Marie-Noëlle Cuevas, chargée de communication du parc naturel régional. Deux sont en périphérie, hors de notre zone, mais avec des producteurs du parc : Vert de Terre à Saint-Martin-Boulogne, et Aux goûts de la ferme à Calais. Le troisième, Natur’Paysan, se trouve à Saint-Martin-lez-Tatinghem, près de Saint-Omer. Mais seule La grange du coin ne propose que des produits bio. »

La grange du coin - Terres et territoires 5
Les quatre exploitations associées fournissent le magasin de façon locale et de saison. ©DR

Quatre exploitations bio associées

La grange du coin est en effet le fruit de l’association de quatre exploitations bio du Pas-de-Calais : Laurent et Delphine Bodin, producteurs d’œufs et de veaux nourris au lait de race rouge flamande à Samer ; Pierre Deldicque et sa fille Tiffanie, éleveurs laitiers et maraîchers à Helfaut, Émilie Hecquet, productrice de pâtes fermières et installée en polyculture élevage à Linzeux ; et Jean-Louis Rota, éleveur de porcs à Conchy-sur-Canche.

la grange du coin magasin de producteurs bio à Longuenesse
Le magasin est tenu par les productrices et producteurs eux-mêmes. © DR

De quoi achalander le magasin de façon variée, locale et de saison. Un positionnement pas toujours facile à tenir face à des consommateurs plus vraiment habitués. « Cela fait un mois qu’on me demande des endives, confie Delphine Bodin de son ton jovial. Mais moi je ne les aurai qu’autour du 20 novembre ! »

La grange du coin, magasin de producteurs bios à Longuenesse
La boutique lambrissée de bois se trouve à la croisée de la rocade de Saint-Omer et de la route des Bruyères. © DR

Construction maison

Le projet de magasin était dans les tuyaux depuis fin 2016. « Cela faisait presque quatre ans qu’on y réfléchissait, poursuit l’éleveuse de Samer. C’est Pierre Deldicque qui, le premier, avait lancé l’idée lors d’une réunion organisée par le parc… » La phase de recherche d’un emplacement est la plus longue. Faute de trouver un local commercial bien situé avec les capacités de parking adéquates, ils opteront pour l’achat d’un terrain et une construction. Les Deldicque seront propriétaires. « Je suis bricoleur, rien ne m’arrête, affirme Pierre Deldicque. J’ai donc dit à ma fille de chercher un terrain avec une grande pelouse en façade. Le lendemain, elle avait trouvé. »

La grange du coin
Pierre Deldicque, éleveur à Helfaut (62) avec sa fille Tiffanie, produit les fourrages bio de ses animaux sur la ferme. Il transforme ensuite le lait en fromage, vendu notamment à La grange du coin. ©DR

La construction commence en décembre 2019. Montant de l’investissement : 400 000 €, financés dans le cadre d’un plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE). Le local comporte, en plus, deux cellules commerciales ainsi qu’un appartement à louer. Reste au jeune magasin à fidéliser son public dans ces temps où la population n’est incitée à ne sortir que pour aller au supermarché. Mais pour Pierre Deldicque, cela va de soi : « On n’a pas besoin des grandes surfaces pour nourrir les gens. »

La grange du coin, 49 route des Bruyères 62219 Longuenesse. Ouverture : le mercredi et le vendredi de 15h à 19h, et la samedi de 10h à 18h.

Lucie De Gusseme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Lait : forte baisse des investissements industriels liée à la crise sanitaire
« Face à l’incertitude générée par la crise, les entreprises de la filière lait ont mis en pause une part signif [...]
Lire la suite ...

Mal-être agricole : Agri’écoute lance une plateforme de discussion en ligne
Le dispositif d’écoute téléphonique pour les actifs agricoles en difficulté, Agri’écoute, s’est enrichi d’u [...]
Lire la suite ...

Le Crédit agricole crée un fonds d’investissement d’1 Milliard d’euros pour les filières agricoles
Dans le cadre de la présentation, le 1er décembre, de son « projet sociétal », dont les « transitions agricoles et [...]
Lire la suite ...

AG de la MSA : le point sur l’actualité des caisses locales
La MSA Nord-Pas de Calais tenait le 25 novembre à Arras son assemblée générale 2020. Covid, numérisation, budget... [...]
Lire la suite ...

Les cours dévissent pendant que l’inquiétude monte
Depuis l'apparition du variant du Covid Omicron, les marchés des matières premières s'orientent à la baisse. Une ap [...]
Lire la suite ...

Les chambres d’agriculture se réorganisent
Les chambres d'agriculture, par l'intermédiaire de l'APCA, se sont engagées dans un contrat d'objectifs et de perform [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires