Votre météo par ville

Longuenesse : le (nouveau) bon coin des produits bios et locaux

19-11-2020

Actualité

Terre à terre

Inaugurée vendredi 13 novembre 2020, La grange du coin est le premier magasin de producteurs du Parc des caps et marais d’Opale (62) à ne proposer que des produits bio.

La grange du coin magasin de producteurs bios à Longuenesse
Émilie Hecquet, productrice de pâtes fermières et installée en polyculture élevage à Linzeux, Delphine Bodin, productrice d’œufs et de veaux nourris au lait de race rouge flamande à Samer, Jean-Louis Rota, éleveur de porcs à Conchy-sur-Canche et Tiffanie, éleveuse de bovins à Helfaut. ©DR

Lancer un magasin de producteurs locaux en plein reconfinement : c’est le pari de quatre exploitations bio du Pas-de-Calais qui ont inauguré vendredi 13 novembre 2020 La grange du coin, à Longuenesse (62). Ouverte depuis le 2 septembre, la boutique lambrissée se trouve à la croisée de la rocade de Saint-Omer et de la route des Bruyères, au n°49.

La grange du coin magasin de producteurs bio à Longuenesse
1€ les deux potimarrons bios de la ferme Deldicque : qui dit mieux ? © DR

« Sur le territoire du parc naturel des caps et marais d’Opale, il existait déjà trois magasins de producteurs, compte Marie-Noëlle Cuevas, chargée de communication du parc naturel régional. Deux sont en périphérie, hors de notre zone, mais avec des producteurs du parc : Vert de Terre à Saint-Martin-Boulogne, et Aux goûts de la ferme à Calais. Le troisième, Natur’Paysan, se trouve à Saint-Martin-lez-Tatinghem, près de Saint-Omer. Mais seule La grange du coin ne propose que des produits bio. »

La grange du coin - Terres et territoires 5
Les quatre exploitations associées fournissent le magasin de façon locale et de saison. ©DR

Quatre exploitations bio associées

La grange du coin est en effet le fruit de l’association de quatre exploitations bio du Pas-de-Calais : Laurent et Delphine Bodin, producteurs d’œufs et de veaux nourris au lait de race rouge flamande à Samer ; Pierre Deldicque et sa fille Tiffanie, éleveurs laitiers et maraîchers à Helfaut, Émilie Hecquet, productrice de pâtes fermières et installée en polyculture élevage à Linzeux ; et Jean-Louis Rota, éleveur de porcs à Conchy-sur-Canche.

la grange du coin magasin de producteurs bio à Longuenesse
Le magasin est tenu par les productrices et producteurs eux-mêmes. © DR

De quoi achalander le magasin de façon variée, locale et de saison. Un positionnement pas toujours facile à tenir face à des consommateurs plus vraiment habitués. « Cela fait un mois qu’on me demande des endives, confie Delphine Bodin de son ton jovial. Mais moi je ne les aurai qu’autour du 20 novembre ! »

La grange du coin, magasin de producteurs bios à Longuenesse
La boutique lambrissée de bois se trouve à la croisée de la rocade de Saint-Omer et de la route des Bruyères. © DR

Construction maison

Le projet de magasin était dans les tuyaux depuis fin 2016. « Cela faisait presque quatre ans qu’on y réfléchissait, poursuit l’éleveuse de Samer. C’est Pierre Deldicque qui, le premier, avait lancé l’idée lors d’une réunion organisée par le parc… » La phase de recherche d’un emplacement est la plus longue. Faute de trouver un local commercial bien situé avec les capacités de parking adéquates, ils opteront pour l’achat d’un terrain et une construction. Les Deldicque seront propriétaires. « Je suis bricoleur, rien ne m’arrête, affirme Pierre Deldicque. J’ai donc dit à ma fille de chercher un terrain avec une grande pelouse en façade. Le lendemain, elle avait trouvé. »

La grange du coin
Pierre Deldicque, éleveur à Helfaut (62) avec sa fille Tiffanie, produit les fourrages bio de ses animaux sur la ferme. Il transforme ensuite le lait en fromage, vendu notamment à La grange du coin. ©DR

La construction commence en décembre 2019. Montant de l’investissement : 400 000 €, financés dans le cadre d’un plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE). Le local comporte, en plus, deux cellules commerciales ainsi qu’un appartement à louer. Reste au jeune magasin à fidéliser son public dans ces temps où la population n’est incitée à ne sortir que pour aller au supermarché. Mais pour Pierre Deldicque, cela va de soi : « On n’a pas besoin des grandes surfaces pour nourrir les gens. »

La grange du coin, 49 route des Bruyères 62219 Longuenesse. Ouverture : le mercredi et le vendredi de 15h à 19h, et la samedi de 10h à 18h.

Lucie De Gusseme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Découvrez le supplément élevage – Avril 2024

Numéro 360 : 12 avril 2024

3 questions à Quentin Blond,vétérinaire et président du Conseil régional de l’ordre des vétérinaires pour les Hauts-de-France
  quentin blond, vétérinaire et président du conseil régional de l’ordre des vétérinaires pour les Haut [...]
Lire la suite ...

Mettre en commun ses forces pour mieux fonctionner
Travailler en Coopérative d'utilisation des matériels agricoles peut favoriser le bien-être des éleveurs en leur lib [...]
Lire la suite ...

La traite, un moment clé à ne (surtout pas) négliger
La traite est un moment important de la journée, mais elle peut aussi s'avérer pénible, à la fois pour le trayeur et [...]
Lire la suite ...

Une charte pour le bien-être animal
Créée en 1999, la charte des bonnes pratiques d'élevage ne cesse de s'adapter aux demandes sociétales et réglementa [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires