Votre météo par ville

Un nouveau collectif pour soutenir les fromages AOP et IGP

05-05-2020

Brèves

C’est tout frais

« Soutenons nos fromages, nos terroirs et nos producteurs ». C’est le nom du collectif initié par le Cnaol (Conseil national des appellations d’origine laitières) pour soutenir les fromages AOP (Appellation d’origine protégée) et IGP (Indication géographique protégée).

Solidarité nationale

Une initiative « en partenariat avec les associations spécialisées de la FNSEA des producteurs de lait de vache, chèvre et brebis », annonce un communiqué du 4 mai 2020. En plus des organisations représentatives des producteurs de lait et de fromages, le collectif a été rejoint par près de 200 chefs cuisiniers, chroniqueurs, auteurs, journalistes, scientifiques, sportifs ou encore chefs d’entreprise. Leur ambition : « soutenir les 50 AOP, les 10 IGP laitières et tous les opérateurs touchés par la crise sanitaire ».

Leurs actions passeront par l’organisation d’achats solidaires ; la sélection de ces fromages dès la reprise de la restauration collective ; le soutien à la « gestion juste et durable pour écouler les stocks de fromages invendus ». Ainsi qu’aux différentes démarches entreprises pour éviter le gaspillage alimentaire.

1000 tonnes de fromages en surstock

Selon le Cnaol, 1000 tonnes de fromages AOP et IGP restent pour l’heure encore en surstock, par manque de débouchés du fait de l’épidémie de Covid-19. « Certains ne peuvent se conserver indéfiniment du fait d’une durée de vie de quelques semaines »

De plus, « les modalités de déconfinement annoncées ne permettront pas de réduire cet enjeu sur les stocks qui continuent d’augmenter », alerte la fédération.

Terres et Territoires - Twitter Cnaol
Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Aker : retour sur huit ans de recherche (vidéo)
Le programme Aker, qui avait pour but de booster la recherche en betteraves sucrières, s’est clôturé le 18  [...]
Lire la suite ...

Carbone : lancement d’un programme européen de rémunération en grandes cultures
Avec un prix minimal de 27,50 euros la tonne de carbone, Soil Capital souhaite « rémunérer les pratiques qui réduise [...]
Lire la suite ...

La cantine à l’heure des hauts-de-France
Du 28 septembre au 2 octobre, dans le cadre de l'opération Invitez les saveurs des Hauts-de-France à votre table, Séb [...]
Lire la suite ...

Des solutions pour limiter la pollution. Les images des essais Épand’air.
La chambre d'agriculture Nord-Pas de Calais et Atmo Hauts-de-France ont présenté, après trois années d'études, le b [...]
Lire la suite ...

Cévinor renforce son partenariat avec Bigard
Lors de son assemblée générale du 24 septembre 2020, la coopérative Cevinor a annoncé son rapprochement avec l&rsqu [...]
Lire la suite ...

Néonicotinoïdes : un amendement vise la création d’un conseil de surveillance
En commission des Affaires économiques, les députés ont voté le 23 septembre pour la création d’un conseil de [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires