Votre météo par ville

Cralim : L’alimentation de qualité accessible à tous

11-07-2022

Actualité

Consommation

Jeudi 30 juin, le comité régional de l’alimentation (CRALIM) s’est réuni avec comme mot d’ordre l’accès à la bonne alimentation pour tous, dans la restauration collective. L’occasion d’échanger sur les stratégies déjà mises en place dans certains départements.

Rodolphe Dumoulin, Frederika Lhuissier et Björn Desmet présentent les dispositifs du gouvernement © Célia Bouriez

Le CRALIM organisé par la DRAAF (Direction Régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt) Hauts-de-France avait lieu à Radinghem sur le campus agro-environnemental 62, le 30 juin dernier. L’objectif de la réunion était à la fois simple et complexe : montrer qu’une alimentation de qualité est possible pour tous. Cette réunion annuelle s’est tenue pour la première fois dans un endroit non institutionnel. Le choix du lieu n’était pas anodin. En effet, le lycée agricole a « un lien fort avec le territoire et il se trouve qu’en plus à la cantine, ici, on a un personnel exemplaire sur l’approvisionnement local et sur le respect de la loi EGAlim, c’est ce qui nous a fait venir ici à Radinghem », explique Björn Desmet, directeur de la DRAAF Hauts-de-France.

Des outils pour aider les communes

La loi EGAlim de 2018 enrichie par la loi Climat et résilience semble parfois difficile à mettre en place. « L’objectif principal était de sensibiliser les décideurs, principalement les collectivités territoriales, qui vont pouvoir faire le lien entre l’offre, les produits agricoles locaux, et les cantines », affirme Björn Desmet. Deux plateformes, « ma cantine » et le dispositif « cantine à 1 € », accessibles facilement, ont été présentées à l’audience, afin d’aider les communes dans leurs démarches. « Les outils ont été réalisés en partenariat avec des petites communes », note Frederika Lhuissier, référente nationale restauration collective alimentation, ce qui permet « d’amener l’information complète et en temps réel. »

La qualité de l’alimentation au cœur des débats

Les stratégies des départements sont différentes et pourtant, la qualité de l’alimentation reste l’enjeu principal. « On a découpé la Somme en 8 secteurs, donc on fait les achats au plus près de chaque collège », explique Nicolas Ricouart, conseiller départemental de la Somme et chef de cuisine. Cela permet de découvrir de nouveaux producteurs locaux, et de manger des produits de qualité.

Pour le Pas-de-Calais, la politique alimentaire est co-construite entre le conseil départemental et les collèges. « Nous accompagnons les collèges dans toutes les directions de l’alimentation, de la formation à l’éducation alimentaire », souligne Dany Duc, chargé de mission au département du Pas-de-Calais. Les collégiens sont aussi sensibilisés aux goûts et aux produits notamment par des visites dans les fermes qui avoisinent les groupes scolaires ou des ateliers au sein de l’établissement. Un bon moyen de lutter contre le gaspillage alimentaire, valoriser les bons produits et surtout les producteurs locaux qui remplissent, chaque jour, les assiettes des jeunes de la région. 

Célia Bouriez

Lire aussi : À Cysoing, une cantine où l’on mange à 65 % local

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Ils proposent des tests de sols en magasins
Les élèves de l'Institut d'Hazebrouck ont proposé des tests de sol dans trois magasins Gamm Vert du Nord vendredi 5  [...]
Lire la suite ...

Maladie. Paratuberculose : Le GDS 62 veut l’éliminer
Ce n'est pas une maladie nouvelle dans le Pas-de-Calais, mais le Groupement de défense sanitaire du département souhai [...]
Lire la suite ...

Numéro 359 : 5 avril 2024

Phytosanitaires : à Lorgies, la quête de solutions
La ministre déléguée auprès du ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Agnès Pannier-Runacher [...]
Lire la suite ...

Inondations : à Norrent-Fontes, une retenue collinaire pour limiter le risque
Une retenue collinaire a été inaugurée le 2 avril à Norrent-Fontes près de Béthune. L'objectif est de limiter le [...]
Lire la suite ...

Politique. Dotation globale de fonctionnement : plus mais toujours pas assez
27 milliards d'euros : c'est la dotation globale de fonctionnement versée par l'État aux collectivités pour 2024. 7 [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires