Votre météo par ville

Floren Ladeyn détourne une publicité de Burger King pour défendre le « manger sain »

13-11-2020

Actualité

Consommation

Sur sa page Facebook, le célèbre chef nordiste Floren Ladeyn détourne une publicité cocasse de Burger King… pour inviter les consommateurs à manger « sain ».

Florent Layden © DR
Florent Ladeyn dans la cuisine du Vert Mont, bien avant le confinement, lorsque les restaurants pouvaient encore ouvrir… © DR

Le chef nordiste Floren Ladeyn est désormais connu pour son soutien affiché aux producteurs locaux. Dans ses trois établissements (le Bloempot et le Bierbuik à Lille, et l’Auberge du Vert Mont à Boeschepe), il s’applique en effet à ne proposer que des produits locaux. Issus des Hauts-de-France, voire de son jardin…

Lors du dernier confinement, au printemps 2020, empêché d’ouvrir comme les autres restaurateurs, il avait même organisé des marchés éphémères. Il a depuis, remis le couvert. Objectif : permettre à des agriculteurs du coin avec lesquels il travaille habituellement d’écouler leurs produits (opération renouvelée pour ce deuxième confinement).

La publicité originale :

La publicité détournée :

👊👊👊

Publiée par LE VERT MONT Florent Ladeyn sur Dimanche 8 novembre 2020

« Abandonner le whooper »

Le 8 novembre, Floren Layden a aussi fait parler de lui sur les réseaux sociaux, en détournant une publicité de Burger King. Dans un message également diffusé sur les réseaux sociaux, l’enseigne de fastfood appelle les internautes à manger… chez McDo. Et chez tous ses autres concurrents. Façon originale de dire aux gens de manger dans les établissements de restauration rapide. L’argument choc du géant américain : les milliers de salariés embauchés dans ces chaînes.

Mais son dada, à Florent Layden, on l’aura compris, c’est le manger sain, le manger local. Il rebondit ainsi en passant ce message : « Régalez-vous avec des aliments sains, cuisinés par vous ou livrés chez vous, des restaurants responsables. Abandonner le whooper et le bic mac, c’est déjà pas mal. »

Bon, c’est peut-être oublier un peu vite le nombre de producteurs de pommes de terre, du Nord et du Pas-de-Calais, qui livrent McDonald’s notamment. Mais le message est sensé, et passé. Sera-t-il entendu ?

Laura Béheulière

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires