Votre météo par ville

Une hausse du prix à venir pour l’alimentation animale

14-05-2020

Brèves

Élevage

Dans les prochains mois, il y aura « clairement une augmentation des coûts de production » du côté des fabricants d’alimentation animale, prévient François Cholat. Le président du syndicat national de l’industrie de la nutrition animale (Snia) a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse de FranceAgriMer le 13 mai 2020.

En cause : la hausse du coût du transport et les répercussions de la crise sanitaire. Mais aussi « l’augmentation importante du prix des vitamines et oligo-éléments ». François Cholat a cité l’exemple de la biotine (vitamine B8), importée de Chine, dont le prix a été « multiplié par huit fin mars, début avril ».

Incertitudes

Selon le Snia, il est toutefois trop tôt pour quantifier les hausses de prix que subiront les clients, car les marchandises concernées « ne sont pas encore traitées ». Écartant pour l’heure le risque de rupture en vitamines et oligo-éléments, il estime qu’« on verra l’effet à partir de juillet » au niveau des fabricants.

D’après les derniers chiffres du Snia, la production d’aliments du bétail est stable à fin mars (+ 0,02 % en un an). Mais son président reste « extrêmement inquiet pour la suite », le Snia prévoyant un recul de la production de 4 % pour 2020, principalement pour cause de réduction de la production laitière et de ralentissement de certaines filières en volailles.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires